1

couvent des 
carmélites 

Partie constituante d'un couvent fondée en 1630 sur décision de Madeleine d’Egmont princesse de Chimay. Il abrita jusqu'à la révolution une douzaine de sœurs Carmélites. Le bâtiment fut acheté par la ville en 1825 pour y ouvrir une école des filles avant d’accueillir, au début des années 1970, un musée de l'ardoise créé par le foyer des jeunes et d'éducation populaire (FJEP) sous l'impulsion de son Président, Monsieur Michel Paradon. Des travaux sont en cours pour réouvrir ce lieu afin d'abriter prochainement  une bibliothèque, des archives municipales et un nouveau musée de l'ardoise et des ardoisiers.

 

2

5 MIN

L'ardoisière des Trépassés